cavalier assez souple pour se passer de montoir 

Un cavalier assez souple pour se passer de montoir...

En TRECle montoir est une difficulté à part entière : il s'agit de monter en selle depuis le sol par la gauche ou par la droite sans que le cheval bouge ou sorte du cercle dessiné par terre (en fonction du niveau...).

Mais au quotidien, il est tout de même préférable d'utiliser au maximum un montoir !  Non, non, loin de moi l'idée de douter de votre souplesse mais en dehors de quelques voltigeurs dans l'âme, bien peu de cavaliers peuvent se venter de savoir se mettre à cheval d'un simple bond en atterrissant avec légèreté sur le dos de leur monture... Tous les ostéopathes vous le dirons : utiliser un montoir permet de préserver le dos de votre cheval ! En effet, lors d'un montoir depuis le sol, les pressions exercées par la selle, notamment sur le garrot, sont énormes. Lors du temps de suspension latéral avant la mise en selle, le cheval peut être déséquilibré ; les apophyses épineuses des vertèbres dorsales composant le garrot étant très hautes, le bras de levier est alors considérable.

Bien sûr, en balade ou en randonnée, on ne trouve parfois ni talus ni rocher pour s'aider un brin... Dans ce cas, pensez à alterner montoir à gauche et montoir à droite afin de ne pas excercer de pression systématiquement du même côté.

A titre d'exemple et pour conclure, voici une selle que l'on a toujours utilisée en montant depuis le sol...

selle tordue montée depuis le sol

Source