les cavales de Diomède
Diomède dévoré par ses chevaux, huile sur toile, Gustave Moreau, XIXème siècle.

8) Comment se nommait le roi de Thrace réputé pour nourrir ses chevaux avec de la chair humaine ?

C'est Diomède, fils d'Arès et de Cyrène ou d'Atlas et d'Astéria selon les sources, qui était réputé pour nourrir ses quatre juments (Podargos, Lampon, Xanthos et Déinos) avec de la chair humaine. (il aurait mieux fait de se connecter un peu avant de nourrir ses bestioles n'importe comment lui !!!)

Selon la légende, Héraclès reçut l'ordre de dérober les chevaux pour son huitième travail. Il se rendit donc dans la péninsule balkanique pour accomplir sa tâche (Hercule aussi était un voyageur au long cours !). Dans la foulée, il assomma Diomède et le donna en pâture à ses cavales. La viande devait être avariée car elles redevinrent aussitôt herbivores !

Si l'on en croit une autre version de la légende, Héraclès fut aidé dans ce travail par plusieurs personnes dont Abdèros qui fut tué par l'une des juments. Héraclès l'enterra et fonda autour du tombeau la ville d'Abdère. Quant aux juments, elles furent relâchées par Eurysthée (roi de l'Argolide et ennemi implacable d'Hercule à qui il impose les fameux douze travauxet se rendirent vers le Mont Olympe où elles furent tuées par des bêtes fauves. Pour d'autres encore, les juments antropophages furent sacrifiées à la déesse Héra.

La tradition raconte que Bucéphale, le célèbre cheval d'Alexandre le Grand, descendait de l'une des juments de Diomède.

Si vous souhaitez en lire un peu plus à ce sujet, voici plusieurs liens : wiki ; Les 12 travaux d'Hercule ; les juments de Diomède ; et pour les friands d'art c'est ici !

Hercule et les juments de Diomède - mosaïque
Hercule combattant les juments de Diomède (Madrid)

Assez de mythologie, partons à nouveau en voyage au long cours avec la question suivante !

9) Quel cavalier au long cours ayant voyagé « crinières au vent » propose aujourd'hui une méthode d'éducation du cheval mêlant équitation classique et éthologie ?

Quelques idées ? à vos claviers !