Voyager avec des sacoches
Voyager à cheval équipé de sacoches

14) Comment nomme-t-on les sacoches placées à l'avant de la selle ? Comment nomme-t-on le sac cylindrique qui permet en général de loger un duvet ou une tente derrière la selle ?

Alors, boudin ? polochon ? Les internautes ont eu quelques idées concernant le sac cylindrique placé derrière la tente mais point d'idée pour les sacoches placées à l'avant ! (Pour en savoir plus les commentaires sont ici).

Les sacoches que l'on place sur le devant la selle s'appellent des fontes. Elles sont très pratiques pour glisser les objets que l'on est susceptible d'utiliser fréquemment (l'eau, les papiers, un couteau suisse, la crème solaire, le cure-pieds...). Elles doivent être placées de façon à dégager le garrot. On peut y placer des éléments lourds mais elles sont en général de petite taille.

un bisou et des fontes !
Verrez-vous les fontes de mon bisouilleur sur cette photo ?

À l'arrière, en plus des sacoches "traditionnelles", il peut être pratique de mettre le fameux sac cylindrique afin d'y glisser tente, duvet et/ou manteau de pluie ! Alors, roulement de tambours, cet élément se nomme... un boudin de troussequin !!! (Bravo Oxy !)

derrière le cavalier le boudin
Derrière le cavalier : un boudin de troussequin

En ce qui concerne les sacoches, il est capital de respecter l'une des règles d'or du saddle fitting : dégager la colonne vertébrale du cheval ! (souvenez-vous, les apophyses et les ligaments paro-spinaux tout ça, tout ça...). Le pont des sacoches, lorsqu'il y a, doit donc reposer sur le pont de la selle (la partie plus ou moins prolongée à l'arrière du troussequin) et surtout pas directement sur le dos de cheval et encore moins en partie sous la selle. Le but est d'éviter tout frottement et toute pression.
C'est malheureusement une notion que nous ne connaissions pas lors de nos premières randonnées. Voici donc pour vous, en exclusivité et en photo, ce qu'il ne faut pas faire :

ce qu'il ne faut pas faire !
La selle pas adaptée car trop étroite mais l'amortisseur rajouté...,
les sacoches directement sur le dos voire légèrement sous les matelassures...
Bref, tout ce qu'il ne faut PAS faire !
Vous remarquerez que c'est bel et bien un poney FRANÇAIS de selle...??? Voyez-vous ? ;)


Partant de cette règle d'or, vous comprendrez que les tapis avec sacoches intégrées peuvent convenir pour des petites promenades si vous mettez juste un paquet de chips de chaque côté mais qu'il vaut mieux éviter de transporter de réelles charges dans un tel tapis !
Si toutefois vous n'avez rien d'autre et que le poids vous paraît suffisant pour créer un frottement, n'hésitez pas à utiliser les anneaux de ce tapis pour le surélever : il suffit alors de prendre un latigo (lanière en cuir), un morceau de ficelle à foin, etc. et d'accrocher les anneaux du tapis aux anneaux de votre selle ! Ça peut dépanner !

Pour en savoir plus au sujet des paquetages, je vous conseille vivement le livre d'Émile Brager dont nous aurons sûrement l'occasion de reparler : "Techniques du voyage à cheval".

Émile Brager le dieu de la rando à cheval
Notre dieu à tous : Émile Brager !

La fois prochaine, on change de sujet avec une question "anatomie du cheval" : 

15) Combien de vertèbres thoraciques compte le cheval ?

À vos commentaires !